Sélectionner une page


De nos jours, sur une quelconque plateforme de cryptomonnaies, il arrive souvent que l’on retrouve une option intitulé “launchpool”. Les initiés étant les seuls à savoir de quoi il s’agit, pour les débutants, cette option est tès méconnue. Pourtant, les opportunités financière qui en découlent s’avèrent fort intéressantes. Mais ne sachant pas ce qu’est un launchpool, rare sont ceux qui osent tenter l’expérience. Causant de manière inévitable un manque à gagner considérable. D’où l’écriture de cet article pour éviter que ce genre de phénomène s’accélère.

Launchpool Explication

Un launchpool peut être défini comme un intermédiaire entre de potentiels investisseurs et des projets crypto émergents, rendue possible grâce à la finance décentralisé (DeFi). Pour rappel, la DeFi désigne un concept décrivant des services financiers construits sur un réseau décentralisé (c’est-à-dire sur une blockchain). Le mot DeFi représente donc un ensemble d’applications décentralisées, offrant des services financiers bien plus avantageux que les institutions bancaires traditionnelles.

Pour expliquer plus facilement le fonctionnement d’un Lauchpool, nous allons décrire comment se déroule le processus avec Binance Lauchpool. Qui, comme son nom l’indique, est une option de Launchpool proposé par la plateforme Binance. L’une des plateformes de cryptomonnaies les plus utilisées au monde.

Un exemple avec Binance Launchpool

Lorsqu’un utilisateur souhaite investir son argent dans Binance Launchpool, celui-ci devra déposer son capital dans un pool de liquidité. C’est-à-dire une réserve de tokens basé sur un réseau décentralisée. Ce pool de liquidité est basé sur la blockchain de Binance, intitulé Binance Smart Chain. Par conséquent, le capital déposé par l’utilisateur sera soit en BNB ou BUSD.

Car toutes deux étant les cryptomonnaies natives de Binance, elles sont rattachées à la Binance Smart Chain. Une fois le capital déposé, l’utilisateur recevra des intérêts. Ces intérêts seront sous la forme de tokens, représentant un projet crypto qui n’a pas encore été lancé. Pourquoi ? Parce que le pool de liquidité dans lequel l’utilisateur a investi, représente un projet crypto ayant besoin de financement.

Le nombre de tokens que l’utilisateur gagnera quotidiennement, sera proportionnel au capital déposé dans le pool de liquidité, par rapport au montant total du fonds. Le taux de rendement annuel (APY) est affiché pour chaque pool de liquidité. Celui-ci est variable et peut être fixé à 2 % comme à 120%.

Cela dépend des plateformes, mais avec Binance Launchpool, l’utilisateur peut récupérer à tout moment les tokens qu’il a gagnés. Pour ce qui est de son capital investit, il faut savoir que dès qu’il est déposé dans le pool de liquidité, ce dernier sera verrouillé au minimum pendant 30 jours. Ce n’est qu’une fois ce délai dépassé que l’utilisateur pourra, s’il le souhaite, récupérer son capital.

Les avantages d’un Launchpool

Le premier avantage d’un Launchpool, est que cela permet aux investisseurs de recevoir à l’avance des tokens de projets dont le listing n’a encore été fait. Le listing est le moment où un projet met son token (ou sa cryptomonnaie) à la disposition du grand public.

Cela est rendu possible par l’intermédiaire d’une plateforme spécialisée, sur laquelle tout le monde peut acheter, vendre et stocker des cryptomonnaies (par exemple : Binance). Ainsi, tant qu’un token n’est pas listé sur une plateforme, il est impossible de l’acquérir. À moins de passer par un Launchpool ou une ICO.

Une ICO, ou “Initial Coin Offering”, se décrit comme une opération de collecte de fonds alternatif, passant par la technologie blockchain. Ce n’est qu’une fois que le token sera listé sur la plateforme sur laquelle vous réalisez un Launchpool, que vous pourrez l’échanger contre d’autres cryptoùonnaies (USDT, BTC, ETH, SOL, etc).

La possession de tokens qui n’ont pas encore été listés offre un deuxième avantage pour les investisseurs. C’est la possibilité qu’un jour leurs tokens augmente de manière significative. En effet, dès lors que le token d’un projet est listé sur une plateforme, celui-ci a pour habitude de connaître une forte croissance.

Les tokens STEP’N & Dego Finance

À titre d’exemple, le token GMT représentant le projet STEP’N, l’un des leaders du Move-to-Earn, été disponible dans le Binance Launchpool et valait à l’époque 0,10€. Quelque temps après son listing, le GMF a connu un pic à 3,57€. Soit une augmentation de plus de 300%. Un autre exemple, tout aussi surprenant, est le token DEGO, représentant le projet Dego Finance. Également disponible sur Binance Launchpool, ce dernier valait 0,44€. Après son listing, le token DEGO a atteint un pic à 21,61 €. Soit une performance de plus de 2000%.

Le risque zéro n’existe pas

Malgré des perspectives de gains assez intéressant, prendre certaines précautions avant de s’engager dans un launchpool est fortement recommandé. Comme le disait Benjamin Graham, auteur du livre L’investisseur Intelligent et ancien mentor de Warren Buffett : « Un investissement est une opération financière qui, après une analyse approfondie, garantit le capital investi et promet un rendement satisfaisant. Les opérations qui ne répondent pas à ces exigences sont dites spéculatives ».

Un rendement pas toujours satisfaisant

Par conséquent, même si des projets disponible en launchpool ont eu de bons résultats, il est déjà arrivé que certains s’effondrent. Par exemple, le token VOXEL, représentait un projet du nom Voxies, qui était disponible sur Binance Launchpool. Proposé à 2,55€, après son listing celui-ci n’a jamais cessé de chuté. Aujourd’hui, il est à 0,28€.

Imaginez la perte que cela représente pour une personne qui avait investi un gros capital. Tout cela dans l’espoir de devenir riche avec une performance dépassant les 1000%. Aussi prometteurs que soit un projet crypto, il ne sera jamais à l’abri du risque. D’où l’importance de bien se renseigner sur le projet dans lequel on veut investir, mais aussi de se placer uniquement avec une somme qu’on peut se permettre de perdre.



Source link