Sélectionner une page

[ad_1]

Il y a quelques jours, le bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison Blanche a publié un rapport. Ce dernier porte sur les effets environnementaux des opérations de mining de cryptomonnaies. D’après la résidence officielle du président des Etats-Unis, ces actions seraient néfastes dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cependant beaucoup s’opposent à ce rapport. Voici ce qu’il faut savoir.

mining crypto

Depuis le 8 septembre, le débat concernant le mining de cryptomonnaie a repris de plus belle. Le rapport de la Maison Blanche prévient lui que cette activité possèderait des conséquences désastreuses dans la lutte contre le réchauffement climatique. Tandis que dans un second temps, Arcane Research publie un rapport démontrant tout l’inverse.

Le mining polluerait…

Ce n’est pas une surprise, le mining de cryptomonnaie consomme de l’énergie. Nous avions déjà écrit un article sur la consommation massive de la ferme de cryptomining du lac de Seneca.  Cependant le rapport évoque certains chiffres assez révélateurs. En effet, la dépense énergétique serait équivalente à l’ensemble du parc informatique US. Le mining serait à l’origine 0,2 à 0,3% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. A l’échelle nationale, elle est de 0,4 à 0,8%. Des chiffres qui peuvent paraître dérisoires mais qui ne le sont absolument pas. Effectivement, cela représente entre 110 et 170 millions de tonnes de carbone dans le monde. Ça paraît tout de suite moins insignifiant !

Mais la grande annonce faite par le rapport, c’est surtout la menace de bannir le mining sur son territoire. En effet, la Maison Blanche à tenu à prévenir que si les dépenses énergétiques du mining ne baissent pas, il pourrait être interdit.

Le rapport indique que “Si ces mesures s’avèrent inefficaces pour réduire les impacts, l’administration devrait explorer des actions exécutives, et le Congrès pourrait envisager une législation, pour limiter ou éliminer l’utilisation de mécanismes de consensus à haute intensité énergétique pour le minage de crypto-actifs”

 

… Mais pas tant que ça

 

Mais est-ce que finalement la Maison Blanche ne faisait pas fausse route. C’est en tout cas ce que tente de prouver le rapport d’Arcane Research. En effet, ce dernier prétend même que le mining serait un atout dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour la société, il faut que les mineurs aillent chercher l’énergie là où elle est gaspillée ou encore coopérer avec le secteur de l’industrie de l’énergie. Cela aurait pour but de réduire les coûts de manière exponentielle.

Grâce au mining, les énergies renouvelables pourront se développer. Comme l’entreprise le dit dans son rapport, “L’agnosticisme géographique et l’interruptibilité du mining de bitcoins est en fait le parfait acheteur d’énergie renouvelable”. En effet, les mineurs de bitcoins pourraient avoir d’autres options. Par exemple, s’installer dans des zones ayant un excès d’énergie éolienne/solaire et installer un parc de machines parfaitement adapté aux excédents. Toujours selon le rapport, avoir des mineurs de bitcoins juste à côté de centrales éoliennes/solaires évite le gaspillage d’énergie et agit comme une subvention des ENR. Pour finir, le rapport indique même que le mining pourrait atténuer le torchage du méthane.

Mais alors, qui a vraiment raison ? La vérité c’est que personne ne le sait vraiment, en tout cas pas pour le moment. La réponse, c’est l’avenir qui la révèlera !

[ad_2]

Source link