Sélectionner une page


Alors que le club traverse des difficultés financières suite à une gestion folklorique de la dernière administration, le club cherche par divers moyens de renflouer ses caisses. La cryptomonnaie et son écosystème sont l’une des voies choisies par Barcelone.

Pourquoi Barcelone souhaite créer sa propre cryptomonnaie ?

D’après le président du club, le FC Barcelone veut créer sa propre cryptomonnaie pour les aider à « survivre financièrement » contre les clubs appartenant à de grandes entreprises et à des investisseurs étrangers.

Le président Joan laporta s’est exprimé lors du Mobile World Congress qui avait lieu dans la ville catalane cette semaine :

« Nous voulons créer notre propre cryptomonnaie et nous devons le faire nous-mêmes. Nous sommes différents parce que nous survivons financièrement grâce à ce que nous pouvons générer grâce à l’industrie du sport.

« Nous n’avons pas de grandes entreprises ou d’actionnaires derrière nous. Cela nous oblige à être imaginatifs, innovants, courageux et à avoir une longueur d’avance dans de nombreux domaines qui entourent l’industrie du sport. »

C’est donc la raison pour laquelle le club a refusé de nombreuses offres de sponsoring avec des sociétés de cryptomonnaie pourtant très intéressante financièrement.

 

Une suite dans le metaverse ?

Dans un premier temps, le président a annoncé que le Barça présenterait bientôt sa première gamme de NFT. Il a également déclaré quelque chose d’assez inhabituel et surprenant concernant les joueurs :

« Il y a des clauses dans leurs contrats liées au monde NFT et au metaverse. »

Si le FC Barcelone continue dans cette voie, ils rejoindront Manchester City, qui a annoncé être en train de construire le premier stade de football dans le metaverse.

Le club n’a pas encore fait d’annonce officielle, le président a seulement confirmé les différents refus du club concernant les partenariats avec les entreprises cryptos :

« Je pourrais annoncer autre chose, mais je dois être prudent, car c’est encore confidentiel. Nous développons notre propre metaverse, c’est pourquoi nous avons rejeté la possibilité d’être associés à des entreprises de cryptomonnaie ».

C’est un refus qui reste malgré tout étonnant puisque le club a déjà noué un partenariat avec Socios et Chiliz pour la création de son fan token $BAR. Le projet Socios et sa cryptomonnaie, le Chiliz est un projet très intéressant que nous avons classé dans notre top 10 des cryptos à suivre en 2022.

Malgré tout, le sport participe à la démocratisation des cryptomonnaies et c’est une bonne nouvelle.



Source link