Sélectionner une page

[ad_1]

La cryptomonnaie Bitcoin ne souffre pas de la guerre et passe devant le rouble russe ? 

La cryptomonnaie Bitcoin (BTC), cette référence phare de la crypto, ne se présente pas comme une victime collatérale de l’actuelle conflit Ukraine-Russie se déroulant à l’heure où vous lisez cet article. 

Au contraire, même, puisqu’il passe devant le rouble russe qui reste dans l’ombre des devises, notamment dû aux actuelles sanctions de l’UE et des continents Américain et Asiatique à l’encontre de la Russie. 

Si Vladimir Poutine et son Kremlin persistent à lutter contre la chute financière à laquelle le pays fait face, la cryptomonnaie se porte plutôt bien. 

Pour rappel, c’est quoi un Bitcoin ? 

Sur Coinaute, on vous propose des articles qui vous décrivent, avec des mots simples, ce qu’est la blockchain, crypto-monnaie, traders ou encore la protection de données de manière décentralisée. 

Si vous lisez cet article en étant seulement intéressé par le côté politique et économique d’actualité. (On vous comprend, pas tout le monde porte intérêt aux cryptomonnaies et leurs univers) Nous allons essayer de vous expliquer de façon simple et épurer, ce qu’est le Bitcoin ainsi qu’une blockchain. 

La cryptomonnaie Bitcoin fait partie des monnaies virtuelles se basant sur la technologie du P2P (Pair à Pair) qui fonctionne sans autorité centrale. Cette devise cryptographique se classe parmi les plus populaires et sa capitalisation boursière s’élève à 800 milliards de dollars américains contre 40 millions en 2008, daté du 18 janvier 2022. 

 

On stock où les jetons Bitcoin ?

Comme toutes les cryptomonnaies, cette monnaie virtuelle se stock dans un wallet, un portefeuille virtuel et électronique qui permet également l’échange de jetons. 

On appelle cette pratique “le minage”. 

Pas unique au Bitcoin, d’autres cryptomonnaies se stockent dans ces portes-monnaies à la place infinie, contre l’échange de quelques euros. On y cite notamment le grand rival de Bitcoin : Ethereum (ETC) qui possède d’ailleurs une blockchain du même nom. 

(pour ceux qui n’y connaissent rien où les nouveaux, une blockchain, ça se décrit comme sorte de “cloud” qui permet d’accéder à des transactions, informations, et d’autres dans un système sécurisé. De façon décentralisée.) 

Ceci, gérer par des développeurs, ou encore des machines (on cite notamment Mina et Polkamon qui permettent de protéger vos données.) 

Le cours du bitcoin, daté du 26 mars 2022, s’affiche actuellement à 40 507 EUR, soit 44 515 USD pour un seul jeton BTC. 

Des sites comme Binance (BNC), Blockchain.com, eToro ou encore Coinbase permettent de sécuriser ses acquisitions cryptographiques. De facto, sa monnaie virtuelle.  

Si vous ne souhaitez pas accomplir de trade, le montant de valeur marchande de votre/vos jetons Bitcoin se transforment en véritable argent, que vous transférez sur votre compte bancaire. 

 

Je veux m’intéresser à Bitcoin et aux crypto-monnaies, comment je dois commencer ? 

Si tu t’intéresses à Bitcoin cash, devenir un Trader, ou encore juste investir dans une chose en constante expansion, on sera ravi de t’aider sur Coinaute. Bien sûr, si ce n’est pas le cas, tu peux sauter ces deux paragraphes. 

Coinaute possède un guide en ligne de l’investissement en crypto, ainsi que d’un récapitulatif des cryptomonnaies les plus prometteuses de 2022

 

“Alors ce sera Bitcoin.” 

C’est paru il y a plus de 24 heures, mais la Russie n’arrive pas à faire capituler l’Occident et les Amériques quant à son gaz qu’ils désiraient faire payer en rouble plutôt qu’en euro et dollar. 

Le Président Russe change de tactique, et il faudra accomplir un grand nombre de transactions en cryptomonnaie pour chauffer notre continent. Enfin, encore faut-il que les dirigeants l’acceptent. Alors que les batailles font rage en Ukraine, la question économique et le confort mondial se trouvent également bousculé par 

Le Bitcoin, oui, mais pas uniquement. Moscou acceptera également des yuans chinois, ainsi que de l’or pour maintenir l’économie russophile. 

Mais quelles plateformes risquent d’être utilisées en ce but ? C’est la question à deux millions, puisque les enseignes se retirent progressivement du marché slave. De plus, le gouvernement russe censure désormais certains sites pour qu’ils ne soient plus accessibles dans leurs pays. 

Est-ce que le prix du bitcoin ne montera pas dû à la situation côté Russe ? Et qu’en pense son CEO ? Des questions légitimes d’être posées par la population par ailleurs en difficulté par la guerre en Ukraine. On risque pareillement que sa valeur dépasse celle en Occident et coûterait par conséquent plus chère. 

De plus, une autre question se soulève : est-ce que la Russie pourrait la transaction en usant des bitcoins, afin de s’armer ? Le marché boursier militaire coûte cher, mais Bitcoin pèse dans la balance de la rentabilité…

Levée de dons, sanctions et transactions quotidiennes 

Si Satoshi Nakamoto peut être en effet fier de sa création, Son accessibilité universelle, l’Ukraine et la Russie demande toutes les deux des dons de cryptomonnaie Bitcoin. Pour rappel, il existe ce tweet pour vous permettre de donner de l’argent à l’Ukraine. Aucune des transactions ne sera illégale.                              

Ces derniers temps, le rouble atteint la valeur de 81 euros. Sa valeur chute considérablement depuis le début de la guerre en Ukraine. En revanche, à la différence du réseau centralisé SWIFT, il est particulièrement complexe de neutraliser et de verrouiller les transactions décentralisées en BTC, ce qui aiderait la Russie à déjouer l’assaut des sanctions économiques.    

Ces sanctions, accompagné de la pression exercée sur le marché des changes (appelé Forex), entrainent la chute du rouble russe vis-à-vis du dollar américain. 

Depuis, le rouble garde difficilement sa place dans le classement des monnaies et risque de ne pas revenir sur le terrain avant un bon bout de temps. Les 65 300 milliards de roubles auraient une valeur totale de moins de 14,5 millions de BTC. 

Un véritable gouffre pour l’économie Russe. 

Cette descente aux enfers pour la monnaie slave, cacherait derrière une volonté de conquérir également d’autres devises. Lesquelles ? Citons notamment le franc suisse, que la cryptomonnaie Bitcoin a déjà battu une première fois par le passé, ayant eu plus de valeur que la monnaie Helvète.

                         



[ad_2]

Source link