Sélectionner une page

[ad_1]

Tout le monde en parle sans vraiment savoir ce que c’est. Beaucoup en entendent parler sans prendre le temps de s’y intéresser. C’était sûrement votre cas avant de lire cet article. Mais si vous êtes ici, cela veut dire que votre curiosité a pris le dessus. Croyez le ou non, vous pouvez être fière d’avoir fait l’effort d’en savoir plus, car cela risque de changer votre vie. Méprisé par certains, glorifié par d’autres, nous allons voir ensemble comment acheter du bitcoin et surtout pourquoi il est judicieux d’en posséder. Puisque comme tout investissement, il est très important de savoir dans quoi on place notre argent. “N’investissez jamais dans une entreprise que vous ne pouvez pas comprendre.” Ce que Warren Buffett dit ici à propos des entreprises (les actions) s’applique également pour les crypto-monnaies.

C’est quoi un bitcoin ?

Lancé en 2009 par un individu ou un groupe de personnes se faisant appeler par le pseudonyme Satoshi Nakamoto, le bitcoin a été créé pour reprendre le contrôle de l’argent qu’ont les institutions financières. Ceci dans le but de le remettre aux mains du peuple. Conçu pour fonctionner sur une infrastructure décentralisée, garantissant un niveau d’anonymat et d’accessibilité financière plus élevé que les options traditionnelles grâce à la technologie Blockchain, Bitcoin est une monnaie numérique offrant une alternative efficace aux personnes qui souhaitent ne pas dépendre des banques pour gérer leurs finances.

Pourquoi bitcoin a-t-il vocation de ne pas dépendre des banques ?

Ce n’est pas un hasard si bitcoin fut lancé en 2009. Lors de sa naissance, les nations du monde entier luttaient pour faire face à la récession causée par la crise des subprimes en 2008. Cette récession économique de grande ampleur a mis en avant le contrôle déraisonnable des institutions financières sur l’économie du monde. D’autant plus que les réglementations mis en vigueur, avant et après ce désastre, ne se sont pas révélées très utiles. Les différents scandales financiers ayant eu à l’égard des hautes sphères financières en sont un exemple (blanchiment, fraude fiscale, corruption, manipulation des cours, etc). Il en va de même pour la baisse à vue d’œil de notre pouvoir d’achat, suite à la forte inflation causée par leurs intérêts personnels.

Un modèle anti-inflationniste

Pour faire face à cela, bitcoin suit ce qu’on appelle un modèle déflationniste. C’est à dire que contrairement à la monnaie traditionnelle (l’Euro, le Dollar, le Yen etc. ) sa masse monétaire est limitée. Car si vous ne le saviez pas, l’argent que nous utilisons tous les jours peut être créé à l’infini par les banques centrales. Cette capacité à créer de l’argent de manière illimitée, pour soi-disant sauver l’économie, explique la montée générale des prix actuels. Ainsi, plus on crée de l’argent à tout va en période d’inflation, plus la monnaie perd de sa valeur.

Les bienfaits de la déflation

A contrario, la déflation se définit comme un ralentissement de la création monétaire. Par conséquent, le peu d’argent en circulation dans l’économie engendre une augmentation de la valeur de la monnaie, de par un effet de rareté. Accroissant notre pouvoir d’achat. Le bitcoin cherche donc à reproduire ce même phénomène avec une masse monétaire limitée à 21 millions. Ainsi, le simple fait de posséder du bitcoin garantit une augmentation de capital à long terme. Ce qui fait de lui une réserve de valeur idéale en cas de crise majeure.

Mais concrètement, comment bitcoin fait-il pour être une réserve de valeur sûre ?

Pour garantir une augmentation de sa valeur, bitcoin a pour objectif de reproduire la découverte de l’or. Ne vous inquiétez pas, les explications arrivent. Pour réaliser une transaction avec bitcoin, et ce d’un utilisateur à un autre, un problème mathématique complexe est imposé pour sécuriser au maximum le réseau. Le réseau renvoie au lieu où se déroule la transaction. Dans ce cas présent ce lieu est le réseau bitcoin, faisant donc référence à l’utilisation de sa technologie pour réaliser un quelconque mouvement financier.

Les mineurs

Les utilisateurs ne disposant pas de la puissance de calcul nécessaire pour résoudre le problème qui leur est imposé, une personne intervient pour résoudre ce problème à leur place. Permettant aux utilisateurs de réaliser leurs transactions. Les membres du réseau qui valident une transaction via la puissance de calcul de leur ordinateur sont appelés « mineurs ». Nous verrons plus tard pourquoi ils sont appelés ainsi.

Pour trouver la solution du problème mathématique, le mineur va donc essayer une multitude de possibilités jusqu’à trouver le bon résultat afin de valider la transaction. Ainsi, plus un mineur dispose de puissance de calcul, plus il a de chances de trouver le bon résultat avant les autres. Dans ce cas, une récompense en crypto monnaie, disons du bitcoin, lui sera alors accordée. On appelle cela un « Proof of work » ou preuve de travail en français.

C’est là que les choses deviennent plus intéressantes. Avec le temps, le montant de la récompense versée aux mineurs est décroissant et la résolution d’une transaction devient plus difficile à chaque validation. Pour le Bitcoin, la récompense donnée au mineur est divisée par deux tous les 210 000 blocs de transactions, soit tous les quatre ans environ. Cette division est appelée “halving”.

De l’or 2.0

En quoi ce qui est dit en amont est intéressant ? Souvenez-vous, le bitcoin a une masse monétaire limitée à 21 millions. Que se passe-t-il s’il est de plus en plus difficile d’en obtenir alors que sa chance d’en trouver décroît ? Vous avez la réponse : sa valeur augmente. Ainsi, cela explique pourquoi le bitcoin est considéré comme une réserve de valeur fiable. D’où son appellation d’or 2.0. C’est aussi la raison pour laquelle les membres du réseau bitcoin validant une transaction sont appelés mineurs. Car lorsqu’ils valident une transaction, on dit qu’ils minent, par analogie avec l’exploitation des mines d’or.

Est-il judicieux d’acheter du bitcoin ?

Depuis la naissance du Bitcoin de nouvelles crypto-monnaies ont fait leur apparition et se sont avérées être plus innovantes que leur prédécesseur. Appelées Altcoins, ce sont pour la plupart des projets à fort potentiel. Si vous êtes intéressé nous leur avons dédié un article les concernant :  https://coinaute.com/pourquoi-investir-altcoins/. Néanmoins, l’engouement qu’a suscité le bitcoin auprès des entreprises et des particuliers au fil du temps, lui confère une souveraineté quasiment incontestable. Si bien qu’avoir une partie de son patrimoine en bitcoin s’avère être très intéressant. Vous pouvez donc acheter du bitcoin si vous le souhaitez, mais soyez prudent. Même si ce dernier s’avère être une réserve de valeur sûre, il n’en reste pas moins volatile.

Investir Intelligemment

Lors de la bulle spéculative de 2017, beaucoup ont gagné de l’argent en achetant du bitcoin, mais beaucoup en ont perdu aussi. Il est donc préférable pour vous d’investir avec prudence et modération pour limiter les risques, plutôt que de miser tout votre capital, en espérant voir monter les cours et ainsi devenir millionnaire en un claquement de doigt. Voyez le bitcoin comme de l’or. Si vous achetez du bitcoin vous achetez de l’or. Mais pas n’importe quel or. Vous achetez de l’or 2.0. C’est-à-dire que vous achetez une réserve de valeur fiable et moderne, dont vous seul êtes l’unique propriétaire.

Comment acheter du Bitcoin ?

Passer par une plateforme

Pour acheter du bitcoin, il vous suffit de passer par une plateforme d’échange dédiée aux crypto-monnaies. Ces plateformes permettent l’achat, la vente et le stockage de celles-ci. Les plus connus du marché sont Binance, Coinbase et Crypto.com. Mais si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à aller voir un comparatif https://finance-heros.fr/meilleures-plateformes-cryptomonnaie/. Une fois votre compte créé sur une de ces plateformes, il vous faudra faire un dépôt à l’aide de votre carte bancaire ou par virement, afin d’échanger vos euros contre du Bitcoin. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous en serez l’unique propriétaire. Vous le serez que partiellement.

La clé publique et la clé privée

En effet, lorsque l’on achète une crypto-monnaie, deux clés nous sont données. La première est la clé publique. Elle permet de recevoir et d’envoyer des crypto-monnaies. Voyez cela comme votre adresse mail personnelle. Votre adresse mail vous permet de recevoir des mails de la part d’autrui, car vous l’avez partagé avec des personnes. Et ces personnes vous ont partagé leur adresse mail, pour que vous puissiez leur envoyer des mails. Une clé publique reprend le même principe en remplaçant ces fameux mails par des crypto-monnaies. Nous avons ensuite la clé privée. Elle permet d’accéder tout simplement à vos fonds. C’est en quelque sorte votre mot de passe pour accéder à votre boîte mail. Mot de passe que bien évidemment vous ne partagez à personne.

Les Wallets décentralisées

Dans le cas où vous passez par une plateforme pour acheter du bitcoin, vous confiez votre clé privée à la plateforme sur laquelle vous êtes allé. Par conséquent, le risque de perdre votre clé privée, donc l’accès à vos fonds, est présent en cas d’attaque informatique. Choses qui, dans l’histoire de la crypto-monnaie, est déjà arrivé. Pour résoudre ce problème, il existe des wallet, c’est-à-dire des portefeuilles dans lesquels vous avez vos crypto-monnaies, permettant de garder votre clé privée sans la confier à un tiers. Ont les appellent : les wallet décentralisés. Les plus connus du marché sont Trezor, Ledger ou encore MetaMask.

Vous êtes votre propre banque

Une fois que vous aurez acheté vos bitcoin sur Coinbase par exemple, vous pourrez donc les déplacer sur Ledger pour les garder en toute sécurité. Mais n’oubliez pas, détenir un wallet décentralisé revient à être sa propre banque. Bien que cela soit un avantage, il vous faudra sécuriser au mieux votre clé privée. Puisqu’en cas de vol ou de perte de vos codes, personne ne pourra vous aider à récupérer vos avoirs volés, en raison de la nature décentralisée des crypto-monnaies. Aucune autorité centrale ne sera alors en mesure d’annuler des transactions et de vous restituer vos fonds.

[ad_2]

Source link